Affaires publiques

29 juin 2020

BAISSE DU TAUX DE TAXE SCOLAIRE AU CSSP POUR L’ANNÉE 2020-2021

BAISSE DU TAUX DE TAXE SCOLAIRE AU CSSP POUR L’ANNÉE 2020-2021

Afin de donner une plus grande marge de manoeuvre financière aux particuliers et aux entreprises dans le contexte de la pandémie de la COVID-19, le Gouvernement du Québec a pris la décision de devancer au 1er juillet 2020 l’instauration du taux unique de taxation scolaire applicable à l’ensemble des centres de services scolaires du Québec.Pour les contribuables du Centre de services scolaire des Patriotes (CSSP), les effets sur le compte de taxes pour l'année 2020-2021 sont les suivants : Une exemption pour les premiers 25 000 $ de valeur de l’immeuble. Un taux unique de taxation scolaire applicable dans l’ensemble du Québec pour 2020-2021, fixé à 0,10540 $ par 100 $ d’évaluation, représentant une baisse de 0,04675 $ par rapport à l’année précédente.Bien que le taux soit inférieur à l’an dernier, il est possible que certains comptes de taxes augmentent, et ce, en raison de l’augmentation de la valeur des immeubles. Les propriétaires recevront leur compte de taxe scolaire à compter du 2 juillet 2020. La période couverte par ce compte de taxes correspond à une année scolaire qui débute le 1er juillet pour se terminer le 30 juin de l’année suivante.Il est possible de faire le paiement en deux versements, à condition que le compte de taxes soit égal ou supérieur à 300 $. Les dates de versements sont le 10 août et le 2 novembre 2020. Pour plus de détails sur la taxe scolaire et sur les réalisations des écoles publiques du CSSP, visitez csp.ca. Le Centre de services scolaire des Patriotes assure des services éducatifs à la population de 21 municipalités situées en Montérégie en outillant et soutenant un réseau de 69 écoles et centres de formation accueillant 34 717 élèves.

10 juin 2020

Six nouveaux projets d’aménagement qui favorisent le transport actif à Mont-Saint-Hilaire

Six nouveaux projets d’aménagement  qui favorisent le transport actif à Mont-Saint-Hilaire

La Ville de Mont-Saint-Hilaire est fière d’annoncer qu’elle procédera à la mise en œuvre de six projets qui visent à encourager la mobilité active. Au courant de l’été 2020, la Ville aménagera des traverses piétonnières sur le chemin des Patriotes ainsi que sur la rue de l’Atlantique, et elle sécurisera l’intersection du boulevard Sir-Wilfrid-Laurier et de la rue Saint-Georges. De plus, de nouvelles sections de pistes multifonctionnelles ainsi qu’un débarcadère seront aménagés dans les rues situées près de la nouvelle école Paul-Émile-Borduas. Aménagement d’une traverse pour piétons Des modifications seront apportées près de l’intersection du chemin des Patriotes et de la rue Sainte-Anne en y aménageant une traverse pour piétons afin de permettre aux citoyens d’accéder au quai municipal de façon plus sécuritaire. Ces travaux visent à élargir des trottoirs, installer des panneaux, effectuer du marquage au sol et aménager un stationnement en parallèle. Sécurisation de l’intersection du boulevard Sir-Wilfrid-Laurier et de la rue Saint-Georges Afin de sécuriser les traverses de piétons et de cyclistes, la Ville procédera à la construction de « dalles refuges » ainsi qu’à l’ajout de boutons d’appel de feux par l’usager. Des travaux d’élargissement et d’aménagement de trottoirs seront aussi réalisés. Aménagement d’un passage pour piétons surélevé Des travaux seront effectués sur la rue de l’Atlantique, entre la rue de la Betteraverie et le boulevard de la Gare, vis-à-vis la piste multifonctionnelle. Cette mesure met en évidence les piétons et les cyclistes lorsqu’ils traversent la rue et amène les automobilistes à réduire leur vitesse. Travaux en périphérie de l’école Paul-Émile-BorduasTrois projets seront réalisés dans le secteur de la Gare afin d’améliorer la sécurité des élèves lors de leurs déplacements vers l’école : - aménagement d’un débarcadère sur la rue de La Rocque;- ajout d’une piste multifonctionnelle sur la rue de Saint-Exupéry;- ajout d’une piste multifonctionnelle sur le boulevard de la Gare près de l’intersection de la rue Forbin-Janson. Ces travaux débuteront en juin et se dérouleront successivement jusqu’à la fin du mois d’août. Le maire de Mont-Saint-Hilaire, Yves Corriveau, a bon espoir que : « ces projets encourageant la mobilité active auront des répercussions positives sur la santé des Hilairemontais. Ils visent aussi à favoriser la cohabitation des différents modes de transport et à assurer la sécurité de la population ». À propos de la Ville de Mont-Saint-HilaireMont-Saint-Hilaire est une ville de plus de 19 000 citoyens. Ville de nature, d’art et de patrimoine, elle est fière de ses valeurs de développement durable, qu’elle manifeste notamment en protégeant et en préservant ses milieux naturels. Mont-Saint-Hilaire est aussi un lieu incontournable de l’activité artistique et touristique de la Vallée-du-Richelieu et possède un riche patrimoine historique et culturel.

28 mai 2020

ÉTUDE SUR LE PAYSAGE Première phase de concertation du milieu

ÉTUDE SUR LE PAYSAGE Première phase de concertation du milieu

La MRC de La Vallée-du-Richelieu (MRCVR) débute sa première phase de concertation du milieu dans le cadre de son étude sur le paysage. Les résidant(e)s du territoire sont invités à remplir un questionnaire photographique en ligne pour identifier leur appréciation visuelle, la fréquentation et l’habitation de certains lieux et paysages. Ce sondage est disponible sur le lien suivant :https://forms.gle/wXmgmajWSQLiVQuA9. « Notre territoire a une diversité de paysages à faire envier toutes les régions du Québec. Nous avons à cœur ce patrimoine paysager, nous souhaitons le préserver au maximum et aussi continuellement l’améliorer. Le résultat de cette étude nous éclairera afin de prendre de bonnes décisions au niveau de l’aménagement du territoire. J’invite la population à y participer, c’est un questionnaire dynamique avec plusieurs photos et c’est en quelque sorte une façon pour tous et chacun de contribuer à la mise en valeur de ces richesses qui nous entourent », a précisé la mairesse de la ville de Beloeil et préfète de la MRCVR, madame Diane Lavoie. À terme, l’étude sur le paysage permettra de faire ressortir les points d’intérêt et les vulnérabilités du paysage du territoire. Identifié dans la Planification stratégique 2020-2025 de la MRCVR comme projet phare, cette étude est financée à 80 % par le Fonds d’appui au rayonnement des régions du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, puisqu’il s’agit d’un projet mobilisateur ayant un rayonnement régional. Par un processus d’appel d’offres sur invitation, la coopérative de travail Les Mille Lieux a été mandatée pour la réalisation de cette étude. À PROPOS DE L’ÉTUDE SUR LE PAYSAGELe projet consiste à procéder dans un premier temps à une caractérisation des dynamiques paysagères à l’échelle du territoire, pour y découvrir le caractère identitaire ainsi que le patrimoine paysager de la région. En identifiant à l’aide d’outils les principales dynamiques et les enjeux territoriaux, ce processus permettra de mieux connaître les éléments paysagers identitaires, les milieux de vie uniques et distinctifs qui participent à la richesse de notre territoire. Cette caractérisation, ces recommandations et ces propositions d’actions permettront à la MRCVR d’assurer la mise en valeur et la protection des paysages notamment via le Schéma d’aménagement et de développement, par la mise en place de projets culturels ou touristiques et par le développement d’actions qui viseront l’appropriation de la notion paysagère par les acteurs locaux et surtout par les citoyen(ne)s. Cette étude se conclura par la réalisation d’une caractérisation détaillée du territoire et d’un Atlas qui sera accessible à tous.

Contact

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tous droits reservés © 2014 La télévision de la Vallée-du-Richelieu
Propulsé par 7Dfx